comment creer une boutique shopify avec yomi ?

Lancement d’une boutique sur Shopify en mode Yomi Denzel : Un guide pour les débutants
Lancer une boutique sur Shopify peut être paralysant. Après tout, vous créez une boutique à partir de rien, sans aucune connaissance technique, et vous êtes impatient de tout mettre en place comme il se doit. Ne vous inquiétez pas. Avec ce tutoriel, la mise en route de votre boutique ne posera aucun problème. Nous allons vous expliquer ce qu’il faut faire, étape par étape. Commençons.

Comment fonctionne Shopify ?

Shopify est l’une de ces plateformes de commerce électronique qui repose sur un modèle d’abonnement. Cela signifie que le propriétaire de la boutique paie un petit abonnement pour le fonctionnement de la boutique en ligne, où il peut compter sur la maintenance de la boutique, le développement continu de la plateforme et l’accès à de nouvelles fonctionnalités et extensions (En savoir plus : Qu’est-ce que Shopify ?). Par conséquent, vous n’avez pas besoin de connaissances techniques pour développer une boutique en ligne, et vous pouvez mettre en place la boutique elle-même en un jour.

La multitude de plugins, de modèles et le démarrage rapide font que les propriétaires de boutiques ont une grande confiance dans cette plateforme. Il s’agit d’une solution conviviale tant pour ceux qui testent leur idée d’entreprise que pour les grandes boutiques de commerce électronique qui gèrent un large portefeuille de produits.

Nous avons décidé de vous montrer comment lancer une boutique sur Shopify, ce à quoi il faut faire attention et ce que signifient les différentes fonctionnalités. Nous espérons que vous trouverez les réponses à vos questions dans ce guide.

Passons au tutoriel.

Comment créer une boutique sur Shopify : instructions étape par étape

Pour commencer, vous disposez de 14 jours pour tester la plateforme. Ce délai est suffisant pour apprendre à connaître la plateforme et décider si Shopify est fait pour vous ou si vous préférez une autre solution. Vous n’avez pas à fournir votre carte de paiement lors de votre inscription. La seule chose que vous investissez est votre temps. L’investissement est assez faible, vous ne pensez pas ? Que devez-vous faire pour commencer à vendre sur Shopify ?

1. Créer un compte sur Shopify.com

Avec ce lien, vous avez 14 jours pour tester la plateforme. Entrez votre adresse électronique. Le système vous demandera un mot de passe, un nom pour votre magasin (vous pourrez le modifier ultérieurement dans les paramètres), de remplir un court questionnaire et de fournir l’adresse et le numéro de téléphone de votre magasin. Immédiatement après, vous serez transféré vers l’application.

Vous êtes sur la version d’essai. Vous pouvez commencer à utiliser votre boutique dès maintenant. Sur le côté gauche se trouve un menu (voir la capture d’écran ci-dessus), qui sera utilisé pour faire fonctionner la boutique, c’est-à-dire pour recevoir des commandes, ajouter des produits ou contrôler des données.

Comme la boutique n’est pas encore prête, Shopify nous donne des indications sur les étapes à suivre. Nous devons ajouter le domaine, choisir un modèle de boutique et ajouter des produits.https://help.shopify.com/fr/

Ici, nous allons changer la langue du panneau d’administration en français


Nous espérons que vous avez cliqué sur le lien de confirmation qui devrait être arrivé dans votre boîte aux lettres électronique. Passons aux étapes suivantes.

2. Préparer votre magasin à fonctionner depuis la France


Nous allons nous connecter au panneau d’administration et ajouter des informations sur notre entreprise afin de pouvoir servir les clients de France et/ou de l’étranger et mener des affaires.

  • Ajoutez le nom légal et l’adresse de votre entreprise – Allez dans Paramètres en bas à gauche de la page et cliquez sur Général ; il s’agit des informations de base que vous devez configurer avant de commencer à vendre sur Shopify.
  • Vérifiez que le fuseau horaire correspond au vôtre – Si vous vous êtes connecté depuis la France, notre fuseau horaire sera automatiquement défini. Vous modifierez le fuseau horaire au même endroit que le nom et l’adresse du magasin.
  • Assurez-vous que la balance affiche les bonnes unités – Choisissez d’afficher les kilogrammes ou les grammes, ou peut-être de passer au système impérial préféré au Royaume-Uni.
  • Sélectionnez une devise – C’est ici que vous avez la possibilité de modifier la devise. Si vous vendez des produits en France uniquement, choisissez l’euro. Certains modèles vous permettent d’afficher plusieurs devises.
  • Spécifiez les pays vers lesquels vous souhaitez expédier des marchandises – Dans Paramètres > Expédition, configurez les pays que vous souhaitez gérer dans votre boutique en ligne.
  • Configurer les taxes – Lorsque vous vendez par l’intermédiaire de Shopify, vous devez vous occuper vous-même de vos taxes. Lorsque vous vous connectez depuis la France, vous verrez que Shopify a automatiquement sélectionné la France comme zone fiscale et fixé la taxe à 20 % – vous pouvez modifier ou ajouter d’autres zones fiscales, des pays dans lesquels vos clients résident. Dans les paramètres, vous trouverez l’onglet Taxes, où vous pouvez également sélectionner une exemption de taxe et remplacer les taxes pour les produits, collections ou groupes de clients sélectionnés.

Une fois que vous avez mis en place les informations de base, nous passons à l’organisation de la vitrine. Décidez d’un modèle et ajoutez un logo, des images promotionnelles et du texte pour encourager les achats.

3. Choisir le bon modèle de boutique Shopify

L’étape suivante de nos instructions pour la création d’une boutique sur Shopify consiste à choisir un modèle. Vous pouvez personnaliser le modèle pour l’adapter à votre marque. Si vous avez déjà une marque établie et que vous préférez investir dans un modèle unique pour votre boutique, demandez à une agence comme la nôtre de vous aider. Pour une marque qui fait ses premiers pas dans le commerce électronique, un tel investissement n’est peut-être pas nécessaire, car Shopify propose de nombreux skins de conception de boutique et vous êtes sûr de trouver quelque chose qui répond à vos besoins.

Vous pouvez modifier le modèle à tout moment. Vous avez le choix entre des modèles gratuits (parfaits pour débuter) et des modèles payants (160-180 $). Quel que soit le modèle que vous choisissez, vous avez la garantie que les concepteurs de Shopify l’ont conçu selon les principes de développement des boutiques en ligne et ont testé ses performances.

Que faut-il rechercher pour choisir un thème ?

Shopify divise les modèles par secteur d’activité, style de présentation des produits ou taille des stocks. Lorsque vous choisissez votre modèle, pensez à la manière dont vous souhaitez présenter vos produits. Imaginez si les images que vous avez avec eux vont bien paraître sur le modèle que vous choisissez. Vous pouvez trouver tous les thèmes disponibles sur la sous-page des modèles, et il est préférable de choisir votre modèle à partir de là. Avant de vous décider pour un modèle particulier, vous pouvez vérifier son aspect dans l’aperçu. Tous les modèles Shopify sont responsive – ce qui vous permet de faire des achats sur les téléphones et les tablettes également. Dans l’aperçu, vous verrez comment le modèle s’adapte aux téléphones mobiles.

La personnalisation du modèle est facile. Vous pouvez ajouter, réorganiser ou masquer des éléments sur chacune de vos pages. Vous pouvez annuler toute modification. Toutefois, la meilleure chose à faire est de dupliquer le modèle avant de commencer à le modifier. Il sera alors plus facile de revenir à la version précédente si vous estimez que le nouveau modèle ne répond pas à vos attentes.

Allez dans Boutique en ligne > Thèmes et copiez le modèle avant d’effectuer des modifications.

Comme pour la traduction de shopify, cliquez sur « Editer les langues » lors de la personnalisation du modèle. Le système vous propose le contenu des rubriques et des messages que vous pouvez personnaliser.

De quoi avez-vous besoin pour modifier le modèle ?

  • Logo et favicon en bonne résolution (si vous n’avez pas de logo de boutique, vous pouvez utiliser le créateur de logo Shopify – Hatchful)
  • la palette de couleurs choisie (si vous ne savez pas quelles couleurs vont bien ensemble, utilisez celle qui est prête à l’emploi sur Color Hunt ou choisissez-en une en utilisant Adobe Color)
  • images promotionnelles de bonne qualité de votre offre pour la façade du magasin (max. 2048 x 2048 pixels)
  • les adresses de vos profils officiels de médias sociaux

Shopify vous permet de modifier le modèle même si vous avez déjà une boutique en activité. Tout ce que vous avez à faire est d’activer le nouveau modèle. Vous ne devez plus coller le contenu, saisir les descriptions ou télécharger les images. Tout reste en place. Et avec un trafic élevé, vous pouvez effectuer des tests A/B sur les modèles et voir lequel fonctionne le mieux. Mais pour que nous ayons une chance d’attirer beaucoup de trafic, établissons les bases du référencement sur page.

Configurez les métadonnées de votre page d’accueil et de vos sous-pages.

La dernière étape de la configuration de notre modèle consiste à saisir les métadonnées de la page. Les métadonnées sont les informations qu’un utilisateur voit lorsqu’il recherche votre site dans un moteur de recherche. Les métadonnées de base sont le titre et la méta-description. Le titre ne doit pas dépasser 70 caractères et la description doit compter environ 140 caractères et décrire ce que l’utilisateur trouvera sur la page et l’inciter à visiter votre boutique. Le titre et la méta-description de la page principale peuvent être définis dans le menu de gauche (voir écran). Comme vous pouvez le voir, au même endroit, vous pouvez ajouter une image et une description, qui seront disponibles si quelqu’un vous envoie un lien vers votre page, par exemple sur Messenger ou Twitter.

Dans Online store > Préférences, vous pouvez modifier les métadonnées de votre page.

Vous ne devez pas oublier d’ajouter des métadonnées aux produits individuels lors de l’édition de chaque produit (voir écran).

Vous pouvez définir des métadonnées pour un produit tout en l’ajoutant à la boutique.

Avant d’ajouter des produits à notre boutique Shopify nouvellement ouverte, nous allons passer en revue les paramètres et traiter les paiements, les questions juridiques et la livraison des produits.

4. Traiter les questions juridiques

Que votre boutique vienne de subir une transformation numérique et que vous la mettiez en ligne, ou que l’internet soit le point de départ de votre boutique, vous devez régler les questions juridiques avant votre première vente. Cela peut vous sembler assez accablant, mais ne vous inquiétez pas : en vous protégeant et en remplissant votre devoir d’information, vous augmenterez certainement votre authenticité et vous gagnerez la confiance des consommateurs.

En tant que vendeur, vous êtes tenu d’informer vos clients de la forme juridique de votre magasin, d’indiquer son nom, l’adresse de son siège social, les données d’enregistrement de l’entreprise (regon, nom de l’autorité d’enregistrement) et de fournir des informations sur le montant des coûts et le délai de livraison prévu, ainsi que d’inclure les règles relatives aux retours et aux plaintes concernant les produits achetés.

Un grand pourcentage de magasins en ligne ajoutent ces informations dans le pied de page du site et/ou dans les conditions générales. Si vous avez l’intention d’installer un pixel de suivi des utilisateurs, par exemple pour analyser les données de Google Analytics, les informations relatives à ces actions doivent également être incluses sur le site web sous la forme d’une politique en matière de cookies ou d’une politique de confidentialité, qui inclut également les questions liées au règlement sur la protection des données personnelles.

Comment inclure les questions juridiques dans ma boutique sur Shopify ?

Si vous utilisez une boutique en langue anglaise, vous pouvez générer des documents en langue anglaise en quelques clics. Malheureusement, il n’existe pas de générateur automatique qui vous donne un modèle de règlement en français. Heureusement, il existe de nombreux générateurs de règles gratuits sur Internet. Vous pouvez également consulter les règlements d’autres magasins. N’oubliez pas de consulter un avocat pour obtenir de l’aide.

Comment puis-je ajouter des règlements à ma boutique ? Dans le panneau d’administration, allez dans les paramètres et cherchez l’onglet « Legal ». Vous pouvez y coller vos règles. Après avoir enregistré les modifications, un lien vers les règles apparaîtra automatiquement dans le pied de page de la caisse. Vous pouvez également créer des liens vers les conditions générales et les ajouter dans la navigation de la boutique afin que les acheteurs puissent les trouver facilement.

5. Mettre en place des systèmes de paiement et d’expédition

Il est maintenant temps de choisir votre système de paiement et vos fournisseurs d’expédition. Les paiements et l’expédition sont configurés dans les paramètres du panneau d’administration, qui se trouvent dans le coin inférieur gauche – au même endroit où nous configurons les questions juridiques de notre boutique sur Shopify.

Comment configurer les méthodes de paiement françaises sur Shopify ?

Commençons par mettre en place les systèmes de paiement. Vous avez défini PayPal Express Checkout comme option par défaut. C’est une bonne option pour commencer, mais vous devrez compléter votre inscription avant de pouvoir encaisser l’argent d’une commande passée sur votre boutique en ligne (voir les instructions sur le site de PayPal). PayPal facture des frais pour chaque transaction, à moins que vous ne configuriez les paiements Shopify.

Choisissons un système de paiement pour notre boutique en ligne


PayPal est une option sûre pour vous comme pour les consommateurs, mais il vaut la peine d’ajouter un fournisseur de paiement que vos clients ont déjà rencontré.

Qu’en est-il de l’expédition et de la livraison dans Shopify ?

Où installer la livraison ? Allez dans les paramètres du panneau d’administration, qui sont situés dans le coin inférieur gauche de la page. Sélectionnez ensuite la livraison (« Shipping »). En premier lieu, vous pouvez définir un tarif supplémentaire pour la livraison dans le pays, à l’étranger (ou dans un pays/continent sélectionné) et un tarif individuel pour la livraison d’un produit spécifique. Vous pouvez activer un service qui vous aide à cet égard, Carrier Calculated Shipping (coût : 20 $ par mois).

Shopify vous permet de définir le poids du produit, les dimensions d’expédition standard (dans le but de calculer le taux de livraison) et vous offre la possibilité de définir un modèle pour le document de livraison qui doit accompagner votre commande.

Définissez la taille et le poids de votre envoi

Collecte des commandes dans une papeterie

Vous pouvez permettre à vos clients de retirer leurs commandes en personne. Il s’agit d’une option intéressante pour les consommateurs qui vivent dans votre région, car elle est gratuite. N’oubliez pas que lorsque vous retirez votre commande, vous devez vous connecter à Shopify et marquer la commande comme retirée. Shopify a publié un guide à ce sujet Réception en magasin des commandes en ligne.

Vendre des produits et services numériques

Que devons-nous faire si nous vendons des PDF, des cours ou des formations en ligne ou des services ? Comment maîtriser la livraison ? Vous devez désactiver l’expédition de ce produit en décochant la case « Ceci est un produit physique » dans l’onglet Produits du menu principal, comme le montre l’image ci-dessous.

Décochez cette case si vous vendez des produits et services numériques.

6. Préparer le Checkout

Nous avons mis en place le paiement et la livraison, passons au processus de commande, ou checkout. Que devez-vous garder à l’esprit lorsque vous programmez un contrôle ? Dès que vous entrez dans les paramètres de votre tableau de bord Shopify > Checkout – vous verrez les options dont vous devez vous occuper en premier.

  • Le consommateur doit-il s’inscrire avant de passer des commandes ? – Vous avez le choix. Vous pouvez (1) exiger une inscription avant d’effectuer un achat, (2) laisser le client décider s’il veut créer un compte, ou (3) décider que la création de comptes est totalement inutile. L’enregistrement obligatoire peut décourager certains visiteurs de faire un achat. À l’inverse, ne pas s’enregistrer peut rendre difficile l’établissement d’une relation durable avec les clients. De nombreux guides suggèrent que l’enregistrement devrait être facultatif. N’oubliez pas d’obtenir le consentement pour traiter les données personnelles et d’informer les clients de la manière dont vous traitez leurs données dans votre politique de confidentialité.
  • De quelles coordonnées avez-vous besoin pour que les clients puissent effectuer un achat ? Une adresse électronique suffit-elle ? Ou vos clients peuvent-ils choisir entre un numéro de téléphone mobile et une adresse électronique ? Vous pouvez également permettre aux clients d’ajouter un numéro de téléphone ou une adresse électronique pour obtenir des informations sur la livraison des marchandises.
  • Quelles sont les informations obligatoires sur un formulaire ? Les formulaires sont une chose sensible lors de la passation de commandes et nous allons certainement écrire un article séparé à ce sujet. Déterminez quelles informations sont cruciales pour la livraison de votre commande.
  • L’adresse de livraison est-elle la même que l’adresse postale ? Shopify copie automatiquement l’adresse que vous saisissez dans le formulaire comme adresse postale, en donnant à vos clients le droit de la modifier. Si vous le souhaitez, vous pouvez décocher cette option et demander aux clients de saisir une adresse postale – sachez simplement que cela augmentera le temps nécessaire pour passer une commande.
  • Avez-vous besoin d’un courriel de confirmation de commande ? Un courriel confirmant qu’un client a passé une commande est l’une des pratiques de base du commerce électronique. Mais devez-vous demander au client une confirmation de commande ?
  • Proposez-vous l’inscription à une lettre d’information lors du passage à la caisse ? Une lettre d’information est un excellent moyen de rester en contact avec votre client, mais vous ne pouvez pas envoyer d’e-mails marketing à l’adresse d’un client sans qu’il ait donné son consentement (selon la législation européenne, la case ne peut pas être cochée automatiquement). En outre, vous devez vous souvenir de RODO, ne pas collecter trop d’informations sur le client et lui donner la possibilité de se désabonner et de modifier ses coordonnées dans chaque courriel.

C’est tout ce dont vous devez vous souvenir ? Définitivement non. C’est juste l’essentiel. Dans cet article sur Medium, vous découvrirez ce que vous pouvez faire d’autre pour pimenter la caisse de votre boutique.

7. Ajouter des produits à Shopify et créer des collections

Nous sommes presque à la ligne d’arrivée. Il ne nous manque que les produits. Allez sur Produits dans le menu de gauche. Vous verrez apparaître une liste dépliée avec des onglets : Produits, inventaire, commandes, expéditions, collections et cartes-cadeaux.

Vous avez deux options. Vous pouvez ajouter produit par produit ou importer tous les produits en une seule fois à partir d’un fichier .csv. Vous préparerez un tel fichier dans Excel ou Google Spreadsheet, en l’enregistrant avec une extension .csv (voir écran). Shopify a préparé un modèle pour un tel fichier afin que vous n’ayez pas de problème avec celui-ci. Pour l’instant, le modèle n’est disponible qu’en anglais, mais vous ne devriez pas avoir de problème avec lui.

Comment enregistrer une feuille de calcul en tant que fichier CSV ?

Lorsque vous ajoutez des produits, gardez-les à portée de main :

  • Titre et description enrichis de mots clés – ne choisissez pas la solution de facilité et collez les descriptions qui vous ont été données par le fabricant – créez les vôtres. Une bonne description contient toutes les informations nécessaires, il est préférable de combiner les caractéristiques physiques ou les paramètres techniques du produit avec la valeur pour le client. Par exemple, la boîte à lunch est en acier inoxydable, grâce à cela elle est plus hygiénique que les autres – ce n’est qu’un exemple, pas nécessairement vrai.
  • Multimédia – la qualité des photos/vidéos est une vitrine de votre boutique et influe sur les ventes. Lorsque vous ajoutez des photos, veillez à ce qu’elles soient toutes de qualité et de taille similaires. Vous pouvez ajouter des vidéos YouTube à vos produits. Ajoutez un texte alternatif à chaque photo pour un meilleur positionnement dans les moteurs de recherche.
  • Type de produit – si vous vendez des vêtements, vous pouvez les diviser en pantalons et, par exemple, les appareils photo en numériques et analogiques – pensez à cette division avant d’ajouter le premier produit.
  • Fabricant – quelle est la marque du produit que vous avez à vendre ? Cette information est importante car les consommateurs peuvent être à la recherche d’une marque de produit spécifique.
  • Balises – les balises permettent de catégoriser et de rechercher votre produit. Si vous vendez une bougie, vous pouvez utiliser des balises pour indiquer la matière (par exemple, une bougie de soja), l’ambiance (par exemple, une bougie de relaxation) ou les ingrédients. Réfléchissez aux étiquettes que vous aimeriez avoir dans votre boutique, avant même d’ajouter un produit. Découvrez ce que les gens tapent dans Google pour trouver votre produit ou regardez comment vos concurrents ont résolu ce problème. N’oubliez pas que lorsque vous traduisez votre boutique dans une autre langue, les balises dans Shopify restent malheureusement les mêmes.
  • Vous y définissez le prix, la quantité en stock, le poids et les variantes du produit telles que les couleurs ou les tailles. Cela vous permettra de mieux gérer l’assortiment de votre magasin et de contrôler votre stock.

Que sont les collections Shopify ?

Même si l’assortiment de votre boutique est réduit, réfléchissez à la manière dont vous souhaitez regrouper vos produits en créant des collections. Les collections sont également des signets dans votre boutique.

Les collections peuvent inclure une répartition par partie de la maison (par exemple, cuisine, salon, chambre à coucher), par sexe (par exemple, vêtements pour femmes, vêtements pour hommes), par niveau de cours (niveau débutant, etc.) – tout dépend de votre assortiment. Vous pouvez ajouter un titre, une description et une photo représentant l’ensemble de la collection et choisir la manière dont vous souhaitez trier les produits, par exemple par ordre alphabétique.

Les collections sont également utiles dans d’autres situations, par exemple lorsque vous créez une vente. Vos clients pourront entrer et voir tous les produits en promotion. Vous pouvez également présenter vos produits les plus achetés dans une collection distincte.

La différence entre les collectes automatiques et manuelles

Les collections peuvent être créées automatiquement ou manuellement. Si vous choisissez la dernière option, les collections manuelles, cela signifie que vous serez vous-même responsable de l’ajout des produits à la collection, un par un. En utilisant la première option, vous autorisez l’application à créer des collections pour vous, en tenant compte des conditions que vous avez définies au préalable, en divisant les produits par type, poids et autres aspects.

Vous pouvez créer des collections distinctes pour chaque canal de vente, des collections différentes pour la boutique et d’autres pour les ventes sur Instagram ou Facebook, ainsi que sur le moins populaire Pinterest.

8. Configurer votre domaine

Prêt à commencer ? La seule chose qui reste dans nos instructions pour créer une boutique sur Shopify est de configurer notre domaine. Chaque utilisateur de Shopify obtient gratuitement un domaine avec le suffixe www.nazwa-sklepu.myshopify.com. Vous pouvez utiliser le domaine Shopify gratuit, mais le mieux est d’acheter votre propre domaine. Cela inspirera davantage confiance aux acheteurs et leur permettra de se souvenir plus facilement de l’adresse web de votre boutique.

N’oubliez pas de configurer votre nouveau domaine, c’est-à-dire de modifier vos paramètres DNS. Toutes les instructions sur la manière de procéder se trouvent dans le centre d’aide de Shopify : Connexion d’un domaine. Que vous ajoutiez votre propre domaine à Shopify ou que vous utilisiez un domaine gratuit, vous n’avez pas besoin d’acheter un certificat SSL, qui est le signe d’un domaine sécurisé – Shopify en crée un automatiquement.

En utilisant votre propre domaine, vous avez la possibilité de créer une adresse e-mail sur votre domaine et d’envoyer des e-mails à partir d’une adresse qui comprend votre nom de domaine, comme sklep@twojadomena.pl. Non seulement cela donne un aspect plus professionnel, mais cela vous permet d’avoir un meilleur contrôle sur la délivrabilité, ainsi qu’une adresse électronique cohérente et professionnelle pour les notifications du système, ou les courriels de marketing et de vente. De plus, en créant un e-mail sur votre propre domaine, vous pouvez mettre en place un BIMI – un enregistrement textuel pour que le logo de votre boutique apparaisse à côté de votre message dans la boîte de réception du destinataire. Vous gagnerez en authenticité, renforcerez la reconnaissance de votre marque et augmenterez votre sécurité.

La configuration de votre domaine est la dernière étape de notre guide. Vous êtes maintenant prêt à réaliser votre première vente en magasin. Félicitations. Si vous avez des profils en pleine croissance sur les canaux sociaux, préparez Shopify de manière à pouvoir vendre vos produits directement sur ces plateformes (par exemple Facebook ou Instagram) en même temps que votre boutique sur Shopify.

Et si vous souhaitez collecter des données sur les clients dans Google Analytics (Shopify dispose de ses propres rapports, mais la définition d’objectifs dans Google Analytics peut vous intéresser) ou faire de la publicité sur Google, Facebook ou Instagram, veillez à coller les codes et pixels appropriés en vous rendant dans Boutique en ligne > Préférences.

N’oubliez pas : jusqu’à présent, votre boutique était protégée par un mot de passe afin que les visiteurs ne puissent pas la voir avant sa publication. Avant de lancer votre boutique en ligne, supprimez la protection par mot de passe et choisissez le plan vers lequel vous souhaitez passer après la période d’essai pour commencer à vendre. Sinon, les visiteurs de la boutique devront saisir un mot de passe avant d’entrer dans votre boutique. Plus d’informations ici : Sécurisez votre boutique en ligne avec un mot de passe.

Votre entreprise trouvera-t-elle sa place sur Shopify ?

Shopify est une plateforme de commerce électronique très développée, très populaire dans les secteurs de la mode, de la beauté et du style de vie, mais vous pouvez également y vendre des produits numériques tels que des PDF, des cours et des vidéos. Le simple fait d’installer et de configurer un magasin n’est pas synonyme de succès immédiat. Une boutique en ligne exige une attention constante, l’optimisation de votre offre et du parcours d’achat et, surtout, la lutte pour attirer l’attention des internautes. Dans l’article précédent, nous vous avons présenté les moyens de gagner des clients.

FORMATION
ECPRO ELITE V3
-500€

de remise sur la formation dropshipping